Startsäit


Octavie Modert

Alter: 52
Sektioun: Schengen
Bezierk: Est

Email: omodert@chd.lu

Comitéen
  • Comité Section CSV: Vice-Président
  • Comité Circonscription CSV: Membre
  • Comité Circonscription CSF: Membre
  • Comité National CSF: Membre
Mandater
  • Député National
  • Member vum Gemengerot
Funktiounen
  • ancienne Ministre de la Justice
  • ancienne Ministre de la Culture
  • ancienne Ministre de la Fonction publique et à la Réforme administrative
  • ancienne Ministre à la Simplification administrative auprès du Premier ministre
Kommissiounen
  • Commission de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et de la Protection des consommateurs
  • Commission de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, des Media, des Communications et de l'Espace
  • Commission de la Fonction publique et de la Réforme administrative
  • Commission des Institutions et de la Révision constitutionnelle
  • Commission Juridique
  • Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (AP-UpM)
  • Commission de la Culture
Biographie
Octavie Modert est née le 15 novembre 1966 à Grevenmacher. Mariée à Jean-Pierre Stronck, elle habite à Greiveldange dans la région mosellane.

Après ses études secondaires au lycée classique d’Echternach, Octavie Modert poursuit des études de droit à l’université Robert Schuman de Strasbourg, où elle obtient une maîtrise de droit en 1990. Elle achève sa formation post-universitaire au Royaume-Uni par un Master of Arts in European Studies à l’université de Reading en 1991.

Après avoir brièvement occupé un poste d’attachée au groupe parlementaire du Parti chrétien-social (Chrëschtlech Sozial Vollekspartei / CSV), Octavie Modert entre au service de l’État en 1992, où elle est affectée à la présidence du gouvernement et au bureau du Premier ministre. En 1998, âgée de 31 ans, elle est nommée secrétaire générale du Conseil de gouvernement, étant ainsi le plus jeune titulaire et la première femme à occuper cette haute fonction. Parallèlement, elle assume la charge de chef de cabinet du Premier ministre Jean-Claude Juncker. En 1999, elle est la première femme à être promue au grade de première conseillère de gouvernement.

Dès l'âge de 20 ans, Octavie Modert occupe différents postes au sein des comités et organes exécutifs du Parti chrétien-social et de ses sous-organisations CSJ (Jeunesses chrétiennes-sociales) et CSF (Femmes chrétiennes-sociales), tant au niveau national qu'au niveau régional.

Élue pour la première fois à la Chambre des députés lors des élections législatives du 13 juin 2004, Octavie Modert est investie à la fonction de secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, secrétaire d'État à l'Agriculture, à la Viticulture et au Développement rural, secrétaire d'État à la Culture, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche en date du 31 juillet 2004. Elle est le plus jeune membre du gouvernement de 2004.

Lors de la reconduite du gouvernement de coalition CSV-LSAP issu des élections législatives du 7 juin 2009, Octavie Modert est nommée ministre de la Culture, ministre aux Relations avec le Parlement, ministre à la Simplification administrative auprès du Premier ministre, ministre déléguée à la Fonction publique et à la Réforme administrative.

Suite à un remaniement ministériel, Octavie Modert est nommée ministre de la Justice ainsi que ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative en date du 30 avril 2013. Elle garde les portefeuilles de la Culture et de la Simplification administrative. Le ressort Relations avec le Parlement est cédé à Marc Spautz.