Question parlementaire au sujet du personnel dans l’enseignement fondamental

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du Règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de l’Enfance au sujet du personnel dans l’enseignement fondamental.

Etant donné que le manque de personnel à l’enseignement fondamental lors de la rentrée scolaire 2017/2018 soulève toujours un nombre de questions et dans la mesure où Monsieur le Ministre n’a pas répondu à toutes les questions posées dans ma question parlementaire N° 3262 du 01 octobre 2017, j’aimerais (re)poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse :

  • Selon les déclarations de Monsieur le Ministre dans sa réponse à la question parlementaire N°3262, « La répartition des l-EBS sur les écoles a été faite de façon à ce que la continuation de projets existants sur le plan local puisse être garantie. »

Monsieur le Ministre de quels projets s’agissent-ils exactement ?

Auprès de quelles(s) école(s) les I-EBS sont-ils affectés ?

  • Quel est le total des leçons et des activités scolaires qui restent vacants, respectivement n’ont pas pu être organisées due au manque de personnel, mais qui ont été initialement prévues par l’organisation scolaire ?

  • Depuis la rentrée scolaire, est-ce que des leçons n’ont pas pu être assurées due à un manque de personnel remplaçant ?

Dans l’affirmative, quel est le total des leçons concernées ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

Martine Hansen

Députée