Feelt et u Personal an der Kannerklinik ?

Monsieur le Président,

 

J’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, je souhaiterais poser une question à Madame la Ministre de la Santé concernant les permanences et urgences pédiatriques.

Depuis juillet 2015 une maison médicale pédiatrique fonctionne dans l’enceinte de la Kannerklinik à Luxembourg. La Maison médicale pédiatrique offre un service de continuité des soins primaires pédiatriques. Ce service est assuré par l’ensemble des pédiatres libéraux du territoire, selon le modèle des maisons médicales. La Maison médicale pédiatrique garantit un accès à des consultations pédiatriques en-dehors des plages horaires des cabinets des pédiatres pour les enfants dont la situation ne requiert pas une prise en charge dans un environnement hospitalier. Les locaux de la maison médicale pédiatrique sont ouverts au public  de 19h à 22h pendant la semaine et de 9h à 21h pendant le weekend et les jours fériés.

L’accueil de la Kannerklinik et de la maison médicale pédiatrique ont lieu au même guichet et les patients sont orientés selon le degré de gravité vers les urgences de la Kannerklinik ou vers un pédiatre de la maison médicale.

Selon un reportage télévisé diffusé hier soir, les temps d’attente pour la prise en charge sont énormément longs et l’organisation entre Kannerklinik et maison médicale pédiatrique semble compliquée et chaotique. Selon une responsable de la Kannerklinik, ce fait serait dû à un manque de personnel soignant et médical.

Au vu de ce qui précède, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

 

  • Madame la Ministre a-t-elle connaissance de la situation telle que décrite ci-dessus ?
  • Dans l’affirmative, quelles sont les conclusions que le gouvernement tire de cette situation intolérable ?
  • Le gouvernement entend-il intervenir afin de remédier au manque de personnel médical et soignant à la Kannerklinik ?

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma parfaite considération.

 

 

 

Jean-Marie Halsdorf

Député